Jean-Baptiste Huynh est né en France, en 1966, de mère française et de père vietnamien. Autodidacte, il apprend les techniques photographiques, d’éclairage et de tirage. L’écriture photographique épurée et intemporelle de Jean-Baptiste Huynh lui permet de décliner son œuvre à travers des sujets et thématiques variés : le portrait, le nu, l’univers minéral ou végétal, ou également les symboles spirituels et œuvres d’art emblématiques.

Les thèmes récurrents de son œuvre sont le regard, l’image de soi, la lumière, l’intemporalité et la relation à l’infini. De 2006 à 2012, il réalise une étude sur la lumière à travers cinq séries : Miroirs (2006), Crépuscules (2007), Feu (2008), Monochrome (2009), Louvre (2011) et Aveugles (2012), rassemblées dans l’ouvrage Lumière qui accompagne l’exposition personnelle que le musée du Louvre lui consacre. Il conçoit une étude photographique du reflet, Miroirs (2006), Reflection (2014), Miroirs Liquides (2015-2016), ­troisième volet de cette étude s’attachant à la question d’altérité, d’appa­ri­tion et d’infini à travers des miroirs au mercure. Son œuvre photo­graphique prend corps dans ses expositions, ses scénographies et ses ouvrages considérés comme partie intégrante de ses projets, expression achevée de sa vision. Il est l’auteur de douze ouvrages personnels. Lauréat de la Villa Médicis hors les murs, Jean-Baptiste Huynh expose dans différentes galeries et musées à travers le monde. En 2002, la Maison européenne de la photographie à Paris, présente l’exposition Yeux accompagnée d’un ouvrage rassemblant les portraits des plus grands photo­graphes et peintres internationaux réalisés par Jean-Baptiste Huynh. L’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris lui consacre une rétrospective en 2006, Le Regard à l’œuvre, exposant son travail de portraits à travers les grands ensembles culturels. En 2012, le musée du Louvre l’invite à présenter l’exposition personnelle Rémanence rassemblant des images inédites inspirées des collections du musée.
Accueil > 

Biographie & Expositions